Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Comment éduquer mon chaton ?

Comment éduquer mon chaton ?

(Mis à jour le: 21 septembre 2020)

A la maison, on pourrait croire que c’est le chat qui est le maître. Il faut toujours ce qu’il veut sans prendre en compte ce que vous dites et il semble même se révolter lorsque vous lui grondez. Un chaton ne pourra pas être éduqué comme un chiot : il ne va jamais se mettre assis ou se coucher lorsque vous lui donnez l’ordre. Il est également rare qu’il réponde à votre appel. Toutefois, ce ne sont pas des raisons de se passer de l’éducation de son petit félin. Vous pouvez lui apprendre de petites notions qu’il pourra retenir facilement à un jeune âge.

L’habituer au toucher

Un chaton qui a grandi auprès de sa mère devra savoir se comporter avec ses congénères, mais il ne saura pas forcément comment réagir avec les humains. Pour les premières étapes de son éducation, vous devez travailler sur la socialisation. Pour ceci, vous devez lui apprendre à apprécier les contacts avec les êtres humains. Habituez-le au toucher en le manipulant régulièrement. Vous pouvez par exemple prendre entre 45 minutes et une heure par jour, par de petites cessions de cinq à dix minutes pour le prendre dans vos bras, le mettre sur le dos, lui gratter le ventre, lui ouvrir la gueule ou regarder ses oreilles. Il devra comprendre au bout de quelques mois que ces contacts physiques, même si le chaton ne l’apprécie pas ne lui fera pas mal.

Pour ces séances de manipulations, vous ne devez pas le harceler et allez en douceur. Les séances doivent également être courtes pour ne pas le dégoûter. Vous devez également choisir le bon moment : il risque d’être agressif si vous lui coupez sa sieste. S’il n’apprécie pas un geste en particulier, comme le toucher du ventre, n’insistez pas pour autant. Le geste doit être un minimum tolérable pour lui. Pour un chaton abandonné ou un chat venant de SPA, vous devez être patient pour l’habituer au toucher. Il a peut-être subi des traumatismes et par peur de l’homme, il ne voudra aucun contact. Dans ce cas, vous pouvez vous faire épauler par un spécialiste tel que le comportementaliste animalier.

Dossier – Le Burmese : un chat à la robe zibeline

education-chaton

Lui apprendre la propreté

Ne vous dites pas que c’est un chaton que vous devez céder à ses caprices. Vous devez l’initier à la propreté dès son plus jeune âge. D’ailleurs, il ne sera pas difficile d’apprendre la propreté au chat, car c’est un animal propre par nature. Même si l’animal n’a pas grandi auprès de sa mère, il va être instinctivement hygiénique : il va se lécher plusieurs fois par jour pour avoir un pelage bien propre. Toutefois, à son arrivée à la maison, vous devez lui apprendre à utiliser le bac à litière ou la maison de toilette.

Sur les premiers jours du chaton à la maison, gardez-le dans une seule pièce uniquement pour qu’il puisse se familiariser avec ce nouvel environnement. Mettez son bac à litière ou sa maison de toilette dans un coin calme et portez-le dedans plusieurs fois par jour, notamment après les repas. Prenez le temps de lui expliquer qu’il faudra qu’il fasse ses besoins à cet endroit, caressez-lui la tête et laissez-le seul. Il va comprendre au bout de quelques jours qu’il devra l’utiliser comme toilettes. Pendant cette période d’apprentissage, de petits accidents vont se produire, mais ce n’est pas une raison de vous énerver contre lui. Cette éducation doit toujours se faire dans la douceur et la patience. De votre côté, vous devez également nettoyer chaque jour son bac ou sa maison de toilette pour ne pas le rebuter.

A lire aussi – Voyager avec son animal de compagnie : zoom sur le passeport européen

Lui enseigner le respect

Pour cette étape de l’apprentissage, vous devez faire comprendre au chaton qu’il n’est pas le maître à la maison et qu’il y a des limites. En effet, si vous laissez tout passer, pendant une séance de jeu par exemple, il peut vous griffer ou vous mordre. Pour qu’il ne s’habitue pas à ce mauvais comportement, ne lui donnez pas votre main ou votre pied comme un jouet. Vous ne vous en rendez pas compte sur le coup, car l’animal est petit et inoffensif, mais avec l’âge, il peut vous blesser. Pour qu’il ne soit pas tenté de vous mordre ou de vous griffer, donnez-lui toujours un jouet. Si le chaton vient quand même à le mordre ou à le griffer, vous pouvez très bien le réprimander.

Dans cet apprentissage du respect, vous devez aussi lui apprendre des ordres faciles, notamment des ordres de refus. Adressez-vous à lui sur un ton autoritaire avec une phrase comme « pas les griffes ». Il lui faut du temps pour distinguer ce haussement de ton, mais au fur et à mesure, il va s’y faire. Il pourra aussi comprendre des ordres comme « non » ou « tu descends ». Ce sera à vous de voir le vocabulaire à adopter, mais restez toujours sur un ton autoritaire. Pour lui apprendre le respect, évitez les contacts soudains avec la croupe ou la queue. Le chaton risque de riposter avec des gestes de défenses comme un feulement ou des coups de griffes.

A découvrir également – 5 Causes principales de la toux chez le chat

education-chaton

Les récompenses et les punitions

Dans l’éducation de votre chaton, vous devez toujours développer une relation de confiance. Ainsi, lorsque vous êtes satisfait de son comportement, vous devez lui faire savoir en le félicitant et en le récompensant. Vous pouvez par exemple lui caresser ou lui donner de la nourriture de temps en temps. Essayez également d’adopter un ton bienveillant pour qu’il puisse comprendre. Ces récompenses régulières vous permettront d’obtenir des résultats durables et rapides.

En cas de mauvais comportement, il est important de réagir directement. De ce fait, le chaton fera la liaison entre votre réaction et la bêtise qu’il vient de faire. Pour cette dernière, il devra être puni, mais vous ne devez pas le frapper, ni crier sur lui. Cette punition doit tout simplement lui faire peur. Vous pouvez par exemple avoir recours à un pistolet à eau, un sifflet ou un vaporisateur tout en haussant le ton. Certains animaux peuvent aussi ne pas réagir même si vous le réprimandez. Dans ce cas, vous pouvez le corriger en lui faisant descendre de la table et de le poser délicatement sur le sol. S’il recommence, vous pouvez l’ignorer ou l’enfermer dans une pièce à part. On peut comprendre que vous avez besoin d’un chaton bien éduqué, mais ce n’est pas non plus une raison de réprimander de manière systématique. Ceci risque de provoquer chez lui une anxiété ou un stress qui peut conduire à des troubles de comportement.

Ceci pourrait également vous intéresser – La période de chaleur du chat : comprendre en neuf points

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *