Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Comment éduquer un chien ?

Comment éduquer un chien ?

(Mis à jour le: 23 juillet 2020)

Peu importe la race de votre chien, vous avez un animal intelligent qui a la capacité d’apprendre beaucoup au contact de l’humain. C’est pour cette raison que le chien est auprès de l’homme depuis des siècles pour la protection, la recherche, la chasse ou encore le guidage de troupeaux. Nous allons consacrer ce dossier à l’éducation d’un chien.

Ne pas confondre « dressage » et « éducation »

Si c’est voter premier toutou, vous n’allez pas vraiment pouvoir distinguer la différence entre dressage et éducation. L’éducation du chien, c’est son maître qui s’en charge. Elle se base sur le « savoir-vivre ». C’est donc son maître qui lui apprend à être propre ou encore sociable. Le dressage va plus loin et consiste à lui imprégner les ordres et les réflexes pour qu’il puisse bien se comporter en société. C’est le dresseur qui s’en charge.

Lire aussi – Zoom sur les troubles comportementaux du chien

Quand commencer l’éducation de son chien ?

On peut commencer cette éducation dès son plus jeune âge et ce, même si on dit souvent qu’il faut attendre un certain âge pour le faire. Sachez qu’un chiot de deux à trois semaines va déjà à l’exploration de la zone autour de son nid. Il apprend donc à se déplacer correctement, à communiquer avec ses frères et sœurs et à découvrir le monde extérieur. Vous pouvez donc attaquer son éducation à ce moment. Si vous accueillez chez vous un chien adulte, il se peut que son ancien maître lui ait déjà inculqué les premières bases de l’éducation. Il se peut que celles-ci ne correspondent pas avec votre environnement et avec vos valeurs. Dans ce cas, il faudra le désapprendre pour pouvoir lui inculquer de nouvelles bases. L’éducation sera plus complexe, mais avec le temps, la persévérance et la patience, vous verrez que le chien s’y adaptera.

Même si vous vivez en appartement, sachez que vous pouvez très bien vous permettre d’adopter un chien. Quels chiens pour vivre en appartement ?

comment bien eduquer son chien

L’éducation, une disponibilité et une constance

Pour éduquer leur chien, certains maîtres peuvent faire preuve d’exigence, d’autres de laxistes. Il est aussi possible d’adopter une éducation entre le strict et le laxiste. La meilleure technique d’éducation va surtout dépendre du caractère du maître, mais aussi de son mode de vie, de l’entourage du chien, du caractère de la race. Il faut tout de même comprendre que pour éduquer son chien, il ne doit pas avoir de jour ou d’horaire précis. On peut le faire à tout moment de la journée du moment que le chien soit disponible. En effet, l’éducation ne passera pas si le chien n’est pas réceptif aux instructions que vous donnez. Si vous voulez lui apprendre la propreté par exemple, ne l’interrompez pas pendant son sommeil ou pendant son moment de jeu. Il faudrait tout de même garder le côté strict, car l’éducation demande aussi une certaine constance. Si vous lui apprenez aujourd’hui à sortir faire ses besoins avec un système de récompenses et de punitions, le lendemain, gardez cette ligne.

Vous n’avez jamais eu de chien ? Quel chien adopter pour la première fois ?

Les qualités pour bien éduquer son chien

L’éducation d’un chien ne se passe pas toujours de la même façon pour tous les toutous. En tout cas, ceci requiert du temps et de la patience. Pour mieux inculquer cette éducation, vous devez combiner le verbal et le non verbal. Si votre chien ne comprend pas ce que vous lui apprenez, c’est peut-être que vous ne communiquez pas correctement. Pour éduquer votre compagnon à quatre pattes, vous devez être assuré et confiant et votre discours doit être crédible. Votre chien ne réagira pas si vous n’êtes pas assez convaincant et sûr de vous.

On comprend que vous voulez avoir un chien bien éduqué à la maison, mais ce n’est pas une raison de se précipiter dans l’éducation. Si vous avez un chiot, il faudra faire un apprentissage de courte durée. Si au bout de quelques minutes, il ne réagit toujours pas, ce n’est pas la peine d’insister et de s’énerver. D’ailleurs, cette éducation devrait se faire dans la bonne humeur. Votre chien a fait une bêtise et a fait le contraire de ce que vous avez dit, ne vous emportez pas : votre chien risque de retenir cet énervement et l’apprentissage sera encore plus compliqué.

Découvrir aussi – Comment jouer avec son chien ?

L’éducation et les punitions

On ne peut pas écarter ces moments de désobéissance lors de l’éducation de son chien. Certains maîtres n’oseront pas aller jusqu’à la punition et pourtant, c’est un élément de l’éducation. La punition est une manière de corriger lorsqu’il ne suit pas vos instructions. Avant de le punir, vous devez comprendre ce qui l’a amené à faire la bêtise ou à aller contre ce que vous avez dit.

totu sur l education du chien

Pour punir son chien, il est important de rester toujours positif. Ceci dit que vous ne pouvez pas lui infliger une punition qui va provoquer une douleur ou qui va jouer sur la peur. Essayez de rester dans le calme pour ne pas stresser ou angoisser votre toutou. Comme punition, vous pouvez par exemple lui extraire une récompense. Il faut aussi savoir doser les punitions. Si votre chien refait la même bêtise, vous pouvez lui prendre pour qu’il arrête ce comportement inapproprié. Il est également impératif de le punir au moment où il fait la bêtise.

Pour vous aider dans cette éducation, voici comment bien vous y prendre.

L’éducation et les récompenses

Les dresseurs aujourd’hui ont recours à la récompense alimentaire pour amener l’animal vers le bon comportement. Vous pouvez aussi adopter ce système de récompenses pour éduquer votre chien. Au début de l’éducation, vous pouvez vous permettre de toujours récompenser votre toutou, mais par la suite, il faudra espacer les récompenses. Attendez par exemple deux ou trois bonnes actions pour témoigner votre reconnaissance. Pour ceci aussi, attendez qu’il finisse complètement l’action.

Pour ce système de récompenses, vous pouvez utiliser les friandises. Toutefois, si votre chien n’en a pas l’habitude, les biscuits pour chiens peuvent aussi marcher. Pour ce qui est de la quantité aussi, un petit morceau suffit. Comprenez aussi que la récompense ne doit pas toujours être alimentaire. Elle peut également se faire par des caresses abondantes avec des mots doux ou des phrases de compliment. Lorsque vous lui donnez un biscuit, soyez attentif par rapport à sa réaction pour voir s’il est satisfait ou non de la récompense. Vous pouvez par la suite réajuster le tir pour le motiver pour la prochaine séance d’éducation.

Avec ces récompenses alimentaires, faites attention à ne pas trop gaver votre chien.  Alimentation du chien : les grandes lignes à retenir

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *