Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Education du chien : comment bien s’y prendre ?

Education du chien : comment bien s’y prendre ?

(Mis à jour le: 7 août 2019)

Eduquer un chien c’est comme éduquer un enfant. Il faut y aller doucement et surtout prendre son temps le temps qu’il assimile bien une leçon avant de passer à la suivante. Avant de commencer, essayez alors de lister les exercices que vous souhaitez lui inculquer en premier et tâchez d’y aller dans l’ordre. Cela signifie que vous devez d’abord lui apprendre à s’asseoir ou s’allonger avant de lui apprendre à sauter une haie. Voici quelques conseils pour mener cette mission à bien.

Les techniques à connaître

educateur canin

Il existe différentes techniques pour bien dresser son chien. Les plus connues sont :

  • La technique du leurre :

Cela consiste à lui faire faire un mouvement à l’aide d’une friandise. Si vous souhaitez par exemple le faire s’asseoir, prenez une friandise, levez-la juste au-dessus de la truffe de votre compagnon puis dirigez-la vers les oreilles du chien. En suivant le mouvement de la friandise, il s’assoira de manière naturelle.

  • La technique de la capture :

Cela consiste à récompenser votre compagnon à quatre pattes lorsqu’il adoptera spontanément un ordre que vous lui donnez. Par exemple, si vous lui dites « pas bouger » et qu’il va immédiatement rester là à ne pas bouger, donnez-lui ensuite une friandise pour le féliciter. Il enregistra alors ce geste naturellement et il saura que s’il réponde toujours ainsi à cet ordre, il sera récompensé.

  • La technique de l’imitation :

Cela consiste à lui apprendre à imiter vos mouvements tels que porter un paquet, ramasser quelque chose, …

Lire aussi :

Des conseils à adopter

comportement du chien

Quelle que soit la technique choisie, il est important de prononcer le mot magique au même moment où le chien effectue le geste qui y correspond. En effet, si vous le prononcez avant, il ne connaît pas encore le sens du mot et peut réagir différemment. Par exemple, lorsqu’il se dirige de lui-même vers son panier, accompagnez ce geste de l’ordre « au panier ». Il faudra ensuite répéter plusieurs fois l’exercice pour qu’il comprenne et l’assimile.

Quand vous donnez un ordre au chien et qu’il se trompe dans le mouvement exécuté, évitez de lui lancer un « Non », car il comprendra facilement qu’il commet une bêtise or, ce n’est pas le cas. Se tromper fait partie de son dressage donc il faut faire preuve de patience.

En termes de friandises à lui donner en guise de récompense, optez pour des aliments peu caloriques sinon, il risque de prendre du poids à force de répéter les mêmes exercices et donc de prendre les mêmes récompenses. Pensez par exemple à des croquettes, un peu d’aliment frais ou même son jouet préféré. Le but est de le motiver et non de l’engraisser.

N’obligez pas votre chien à exécuter un exercice qui lui est douloureux ou trop contraignant. Le dressage doit avant tout vous permettre de mieux vous rapprocher de votre compagnon poilu et de tisser des liens plus solides entre vous. De son côté, il doit percevoir les exercices comme de simples jeux ou leçons à apprendre et non, comme une torture. Si vous lui demandez des mouvements trop durs, il ne sera plus du tout motivé, voire pire, essaiera de s’enfuir dès qu’il vous voit arriver. Dans le même esprit, bannissez tout accessoire qui peut le faire souffrir comme un collier électrique.

Une leçon ne sera complètement acquise qu’après plusieurs séances. De ce fait, ne l’obligez pas à tout apprendre au cours d’une journée, mais prévoyez des courtes séances d’environ 15 mn, mais à planifier régulièrement à raison de plusieurs fois par semaine. Vous pouvez même lui donner un ordre récemment appris de manière spontanée pour voir s’il y répond comme il faut.

Essayez de ne pas trop gronder votre chien au risque de le faire peur et de le décourager. Au contraire, motivez-le et comprenez que c’est un débutant. La patience sera alors votre principal allié pour obtenir de bons résultats.

Pour le dressage, essayez de créer un environnement qui ne va pas distraire votre chien. Vous pouvez par exemple poser des cartons sur la chaise ou le canapé pour l’empêcher de s’y réfugier, fermer la porte de la chambre pour qu’il n’y aille pas, …

Restez toujours attentif au bien-être et aux besoins de votre chien. Certes, vous avez besoin qu’il soit dressé, mais cela ne signifie pas mettre en péril sa santé physique et morale. Pour réussir à bien l’éduquer, il faut s’assurer qu’il soit en bonne santé, le nourrir correctement, lui donner assez d’eau, jouer avec lui, … Votre chien doit avant tout être à l’aise dans sa peau pour être réceptif à vos leçons et ordres.

Lire également – Quelle est la meilleure assurance chien ?

Les ordres de base à lui inculquer

comportement du chien

Aucun enfant ne sait marcher avant d’avoir rampé. De même, les chiens doivent évoluer petit à petit en fonction de leur âge et de leur intelligence. L’éducation doit alors commencer par une bonne base à savoir des ordres basiques que tout chien doit connaître. Quels sont-ils ?

  • Connaître son nom : pour pouvoir le dresser, il faut qu’il connaisse d’abord son nom afin qu’il comprenne que l’ordre lui est adressé. Pour lui faire connaître son nom, vous devez d’abord apprendre à attirer son attention avec de petites syllabes ou un petit sifflement. Si ce geste le fait venir à vous, donnez-lui une petite friandise pour le faire comprendre que c’est exactement ce que vous attendez de lui. Une fois que c’est fait, répétez l’exercice puis ajoutez-y son nom. Au bout d’un certain temps, il comprendra que c’est la méthode que vous utilisez pour l’appeler à vous ou attirer son attention
  • Lui apprendre à s’asseoir avec pour ordre le mot « Assis »
  • Lui apprendre à ne pas bouger quelles que soient les circonstances avec l’ordre « Pas bouger »
  • Lui donner l’ordre d’aller au panier avec pour ordre « Au panier »
  • Lui donner l’ordre de renoncer à quelque chose comme courir après le chat du voisin ou encore mâcher votre chaussure. Pour ce faire, utilisez les ordres « Stop » ou « Tu laisses »

Les mots magiques peuvent varier d’un maître à l’autre, mais il est important qu’ils soient courts et percutants pour qu’il les assimile facilement.

Découvrez pourquoi mon chien pleure ?

 

 

Auteur de l’article : Sophie

7 commentaires sur “Education du chien : comment bien s’y prendre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *