Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > La période de chaleur du chat : comprendre en neuf points

La période de chaleur du chat : comprendre en neuf points

(Mis à jour le: 3 novembre 2019)

On peut croire qu’à un certain moment, notre chatte ne va pas bien avec ses miaulements bruyants et insistants, ses comportements étranges et son affection débordante. Ne vous inquiétez pas, c’est qu’elle peut être en période de chaleur. Il est à préciser que la période de chaleur concerne la femelle et chez le mâle, on parle plutôt de période de rut. Dans les deux cas, c’est la saison des amours.

Dans ce dossier, nous allons plus nous concentrer sur la femelle, notamment sur la période de chaleur.

Qu’est-ce la période de chaleur chez le chat ?

Pour simplifier les termes, on peut définir la période de chaleur chez la chatte comme sa période de reproduction. C’est uniquement pendant ce laps de temps qu’elle est prête à se reproduire et elle part à la recherche du mâle. Cette saison est rythmée par la lumière du jour. Elle se produit dès que les jours se prolongent et ce, une fois tous les six mois. Pour les animaux d’intérieur qui vivent avec les lumières artificielles, les chaleurs ou les œstrus peuvent se produire toute l’année.

Les premières chaleurs chez la chatte

Les premiers cycles de chaleur de la chatte apparaissent dès qu’elle atteint sa puberté. Cette dernière n’arrive pas au même mois chez les individus et les races. Pour certaines chattes, elle peut survenir dès les quatre mois tandis que pour d’autres, elle sera beaucoup plus tardive. Si vous avez une femelle Persan, par exemple, il faudra attendre jusqu’à ses neufs mois.

La période de chaleur du chat

Combien de temps dure cette période de chaleur ?

Il faut comprendre que chez la chatte, le cycle œstral est composé des chaleurs ou de l’œstrus et du dioestrus ou la période d’inactivité. Cet ensemble fait en moyenne 18 à 24 jours. La femelle est prête à accoupler et rencontre quelques changements de comportement pendant l’œstrus. Cette dernière peut durer entre quatre et une dizaine de jours, en fonction de l’individu. Si l’accouplement ne se produit pas, le cycle œstral va reprendre et on aura une nouvelle tous les deux à trois semaines.

Les changements de comportement pendant la période de chaleur

Si vous avez déjà eu un chat, notamment une femelle, vous allez reconnaître facilement cette période, car son comportement change. Aussi agressive que peut être votre animal de compagnie, il sera plus affectif pendant cette période. Il aura tendance à se frotter contre vos jambes ou contre les meubles. La chatte peut également passer plus de temps à sa toilette intime. Pour aucune raison, elle aura des miaulements bruyants et insistants, notamment la nuit, car elle a besoin de sortir. Lorsqu’une chatte est en période de chaleur, elle peut avoir une postule particulière : tête en bas, pattes antérieures fléchies, arrière du corps et queue bien relevées.

Ces changements de comportement ne devront pas pour autant vous inquiéter. Votre chat n’est pas malade et tout ceci est physiologique.

Ce qui se passe pendant l’œstrus

La phase de l’œstrus est marquée par la production de l’œstradiol. C’est l’hormone que produisent les follicules ovariens. L’ovulation ne va pas se produire sans accouplement ou stimulation manuelle. Si pendant cette phase, la chatte ne s’accouple pas, on aura une production maximale des hormones, ce qui va directement arrêter le cycle œstral. Ce dernier va reprendre après deux à trois semaines.

La période de rut chez le mâle

Si chez la chatte, la période de chaleur est bien définie, ce n’est pas vraiment le cas chez le mâle. Il peut se reproduire toute l’année et ce, à partir de ses six mois pour les espèces plus précoces. La phase de rut chez le chat ne s’accompagne pas de signes particuliers. Certains mâles peuvent être plus agressifs et peuvent faire un marquage urinaire plus important. Il peut tout de même avoir plus envie de sortir.

La période de chaleur du chat

L’approche du mâle pendant les œstrus

Avec ses gestes, le mâle reconnaîtra la femelle qui est en période de chaleur. Cependant, il n’y aura pas qu’un chat et les chats se battront entre eux. Si vous avez un mâle, vous devez être vigilant, car leurs combats peuvent être très violents et il peut avoir des blessures. Comme leurs dents sont très acérées, une morsure peut former un abcès. Dans ce cas, un pus peut se former au niveau de la plaie et celle-ci lui sera douloureuse. Il faudra alors que votre animal de compagnie consulte un vétérinaire pour avoir un traitement antibiotique. Certaines plaies se pourront se guérir que par intervention chirurgicale.

L’accouplement chez les chats

Si on ne voit pas toujours des chats qui s’accouplent, c’est aussi parce que la durée du coït est aussi courte chez ces espèces. Elle ne dure qu’au maximum 20 secondes. Le mâle monte sur la femelle par l’arrière. Il l’immobilise en la tenant derrière son cou avec ses dents. Cette position d’immobilisation va aussi stimuler une partie du cerveau de la chatte dans le but de provoquer l’ovulation.

Après ce coït, la femelle va pousser un cri et peut même être agressive envers le mâle. Il faudra attendre entre 20 et 50 heures après cet acte pour l’ovulation. La fécondation se passe dans l’oviducte et le passage des œufs fécondés de l’utérus vers la muqueuse utérine peut prendre entre 10 et 12 jours. Le cycle de gestation est de 66 jours en moyenne.

Il est à noter que cet accouplement ne sera pas impérativement fructueux. Dans ce cas, le retour en œstrus peut prendre jusqu’à 36 jours, c’est la phase de pseudo-gestation.

Des chatons de différents pères

Pendant son cycle œstrus qui est de sept jours en moyenne, la chatte peut rencontrer plus d’un mâle. Dans ce cas, on peut concevoir que sur une même portée, on ait des chatons provenant de différents pères. Lorsqu’on a des chats multicolores, c’est souvent le résultat de plusieurs accouplements.

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *