Magazine et revues Vétérinaires > Alimentation > Le comportement alimentaire du chat

Le comportement alimentaire du chat

(Mis à jour le: 18 mars 2021)

Si vous venez d’adopter un chat, vous allez très vite remarquer qu’il a quelques traits spécifiques comparés au chien et aux autres animaux, notamment au niveau du comportement alimentaire. Comprenez bien que chaque animal est différent. Soyez tout simplement patient avec votre nouveau petit félin et adaptez-vous à son comportement alimentaire.

le comportement alimentaire du chat

L’alimentation du chat

Ce petit félin a besoin de plus de protéines et son organisme n’a pas la capacité de synthétiser certains acides aminés. Même si vous voulez que votre chat soit en bonne santé, ne limitez pas son alimentation aux croquettes. Donnez-lui de temps à autre de la viande, car si vous lui en privez sur un long moment, sa vie peut être en danger. Dans son milieu naturel, le chat est catégorisé parmi les prédateurs solitaires. Il peut manger jusqu’à douze petits repas par jour. Il peut se donner du mal pour attraper une proie et finalement, ne la manger qu’à moitié. Après avoir calmé sa faim, il va se coucher et reprendre la chasse quelques heures plus tard.

Face à la nourriture, le chat ne dira jamais non. Cet animal n’arrive pas à réguler correctement la quantité d’énergie qu’il ingère et il tombe presque toujours dans la surconsommation. Si vous lui donnez donc des croquettes, il va directement se jeter dessus. C’est pour cette raison que le chat est plus exposé à l’obésité. Si vous lui donnez à manger quelque chose de nouveau, il peut le refuser. La plupart des chats sont néophobes, autrement dit ils n’apprécient pas trop les changements dans leur alimentaire. D’ailleurs, votre petit félin n’acceptera vraiment pas ce nouvel aliment si vous le lui proposez dans des conditions stressantes. Cependant, on peut très bien trouver des chats néophiles, ce sont ces chats qui aiment goûter la nouveauté.

Lire aussi – Tout savoir sur l’alimentation du chat

Comment nourrir le chat ?

Pour nourrir votre chat, vous pouvez vous référer au comportement alimentaire ci-dessus. Considérez également les petits signes qu’il vous envoie pour que vous puissiez le nourrir comme il l’aime et comme il se doit.

Un aliment pour chat

Même si vous voulez gâter votre petit animal, vous ne pouvez pas vous permettre de lui donner de tout et n’importe quoi. Une alimentation non adaptée ou de mauvaise qualité ne lui apporteront pas forcément les acides aminés dont il a besoin et ce manque peut entraîner une cécité ou des problèmes cardiaques. Assurez-vous également que les croquettes que vous lui donnez sont pour chat, car si ce sont des croquettes destinées à d’autres animaux, votre chat peut développer des calculs urinaires. Son alimentation ne doit pas non plus être constituée que de viande, surtout s’il s’agit d’un chaton, car il y a de fortes chances qu’il soit nain et ceci va rendre ses os encore plus fragiles.

A découvrir également – Choisir la gamelle parfaite pour son chat

comment bien nourrir son chat

Combien de repas faut-il lui donner par jour ?

Il est difficile de s’avancer sur ce point. Pour nourrir votre chat, donnez-lui de petites rations plusieurs fois par jour. L’idéal serait une distribution en libre-service : arrangez-vous à ce que votre chat ait à sa disposition une petite quantité de nourriture fréquemment. Toutefois, cette solution ne conviendrait pas trop aux chats trop gourmands, car il risque de tout manger en un seul passage. Pour éviter tout risque d’obésité, vous pouvez lui donner des croquettes allégées contenant beaucoup de fibres. Vous n’êtes pas non plus obligé de donner à manger à votre petit félin dans une pièce ou encore de lui donner à manger après votre repas. Si vous avez un chaton, essayez de varier au maximum son alimentation. Attendez le bon moment pour introduire un nouvel aliment. Ne le faites donc pas en présence d’étrangers, car il risque de le refuser.

Les saveurs qu’il préfère

Il ne faut pas oublier que le chat est un animal carnivore, mais il se peut que si vous lui donnez des légumes, il en mange. Ce n’est pas parce qu’il les apprécie, mais c’est pour le plaisir de mastiquer. Les préférences de tous les chats en termes de saveurs ne sont pas les mêmes. Un chat appréciera plus les saveurs qu’il a eues pendant sa petite enfance. Dans tous les cas, la saveur sucrée n’est pas celle qu’il apprécie le plus. D’ailleurs, des études ont montré que ce petit félin ne réagit pas à cette saveur et il peut même la refuser. Sur ses papilles, les édulcorants qui rendent une nourriture plus sucrée sont perçus comme amers. Si on se penche sur les saveurs qu’il aime, il adore la saveur acide et savoureuse. Pour ce qui est du goût salé, certains chats en raffolent et d’autres non.

Dossier – Un chat bien nourri est un chat épanoui

Le chat est mal nourri

La malnutrition chez le chat ainsi qu’une alimentation inadaptée peuvent provoquer des troubles de comportement. Vous devez donc être attentif à ces signes pour rectifier le tir sur son alimentation. Si ce que vous donnez à votre animal ne lui suffit, il peut être plus anxieux et c’est cette anxiété qui va conduire à une ingestion de matériaux inhabituels ou à une agitation. C’est ce qui peut également se produire en cas d’une alimentation pauvre en protéines. Cette malnutrition chez un chaton peut avoir des répercussions néfastes, sur le cerveau par exemple. Ce petit animal peut avoir un retard comportemental. Le chat n’est pas vraiment l’animal domestique fait pour vous si vous êtes souvent absent. Si ce petit félin est souvent enfermé et s’il ne reçoit qu’un repas par jour, il peut développer le syndrome du tigre. Ce dernier est un trouble comportemental se traduisant par une agressivité envers les propriétaires.

tout savoir sur le comportement alimentaire du chat

Une baisse d’appétit chez le chat

Il peut arriver que votre chat mange moins. Ceci peut cacher une maladie, mais aussi un trouble de comportement. Dans tous les cas, vous devez être attentif à ce signe, car si vous ne réagissez pas rapidement et correctement, ceci va s’aggraver. Un chat peut aussi avoir une boulimie ou un appétit irrégulier et dans ces cas, les origines peuvent être une maladie organique ou comportementale. Il serait judicieux dans ces situations de prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour détecter les vraies causes de ce problème d’appétit et pour le traiter.

Ceci pourrait également vous intéresser – Comment éduquer mon chaton ?

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *