Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Les animaux de compagnie, face à la pandémie de COVID-19

Les animaux de compagnie, face à la pandémie de COVID-19

(Mis à jour le: 21 octobre 2020)

Chez les chiens et les chats, les cas d’infection sont très rares. D’après les dernières statistiques, on compte cinq chiens et une vingtaine de chats qui ont été testés positifs au coronavirus. La plupart d’entre eux n’ont pas affichés de symptômes. Vous inquiétez-vous pour votre santé ? Rassurez-vous : nos animaux familiers ne transmettent pas le virus, mais ils peuvent tout de même être un support dans le cas de la transmission passive.

protéger les animaux de compagnie face à la pandémie du covid-19

Les animaux, un support passif pour la transmission du coronavirus

Même si votre chien, votre chat ou votre furet est testé positif au covid-19, le risque qu’il vous le transmette est faible. Toutefois, même si votre animal de compagnie n’est pas infecté par le virus, mais qu’une personne infectée tousse sur lui, par exemple, et que par la suite, vous l’embrassez, vous pouvez attraper le virus. Ce mode de transmission se produit comme si vous avez touché une poignée de porte ou le comptoir d’un magasin contaminé. Le respect des gestes-barrières doit donc se faire même si on est devant un chien. Evitez d’embrasser votre chien ou le chien de votre ami.

A découvrir aussi – Coronavirus et animaux domestiques : réponses à vos inquiétudes

Les animaux de compagnie ayant été infectés

Si on se penche sur les statistiques concernant l’infection des animaux, il y a plus de chats infectés que de chiens. Dans les deux cas, ils étaient tous en contact avec d’humains testés positif au covid-19. Très peu ont présenté de symptômes et le virus n’était présent dans leur organisme que quelques jours. Ils ont guéri sans grandes complications au bout de quelques jours. Ces cas ont permis aux chercheurs de conclure que ces animaux ne participent pas à la propagation du virus et leur charge virale est faible.

Les cas de chiens infectés

Les chiens et les chats qui ont été testés positifs au covid-19 ont pour certains eu un maître atteint du covid-19 et pour d’autres vécu dans un environnement où était présent le virus. Dès le premier cas de chien infecté, la Chine s’est fortement penchée sur la contamination de nos animaux de compagnie. Pour ce cas en particulier, des études ont pu mener à la conclusion suivante : l’animal a développé lui-même une réponse immunitaire spécifique. Ce chien n’a d’ailleurs pas présenté de symptômes spécifiques et au bout de quelques semaines, il est guéri. Seulement, son âge avancé, ses problèmes de santé et le stress lié à la séparation avec sa maîtresse l’ont conduit à la mort.

protéger son chien de la pandémie du covid-19

Les cas suivants ont également permis de confirmer qu’un humain est bien capable de transmettre à un animal. Toutefois, la charge virale chez les animaux est trop faible pour que le virus se transmette par la suite. Si la plupart de ces chiens infectés n’ont pas présenté de symptômes, quelques-uns ont présenté quelques symptômes. Le bulldog américain testé positif aux Pays-Bas en mai 2020, lui par exemple, a eu des symptômes respiratoires, ce qui a conduit à son euthanasie.

Dossier – Voyager avec son animal de compagnie : zoom sur le passeport européen

Pour les chats

Du côté des chats, un grand nombre a tout de même présenté des symptômes. C’est le cas du troisième animal déclaré positif au covid-19 en Belgique en mars. Il s’agissait d’un chat dont le propriétaire était aussi infecté par le virus. Il a présenté de la diarrhée, des vomissements et de la toux, mais il est difficile de s’avancer sur le fait que ces symptômes étaient vraiment relatifs au SARS-CoV-2. En Avril, deux autres chats vivant à New-York étaient testés positifs à cette maladie ont aussi présenté des symptômes respiratoires. Il est à préciser que certains de ces animaux vivent avec d’autres chiens et chats qui ont été négatifs aux tests. Ceci dit que la propagation du virus peut très bien être maîtrisée en séparant les animaux. Même si ces animaux ne présentent pas de symptômes, ils nécessitent un traitement.

Si on parle d’infection de chats et de chiens, cette maladie a également touché d’autres animaux dont des lions et des tigres. C’est ce qui s’est produit au Zoo du Bronx à New York en avril. C’était un soigneur infecté qui était en contact avec eux.

A lire également – Faire avaler des comprimés à son chien : comment s’y prendre ?

protéger son animal de compagnie du coronavirus

Que faire pour protéger son animal de compagnie ?

Si on se penche sur ces cas d’infections, on a constaté que les animaux ont attrapé le virus de leur maître. De ce fait, si on sait qu’on est atteint du covid-19, il est préférable de garder une certaine distance avec son animal de compagnie. L’embrasser sur sa truffe, lui tousser dessus, lui souffler dans les narines et accepter de se faire lécher peuvent déjà lui transmettre le virus. Les personnes infectées doivent également limiter les contacts étroits avec un animal. Le port de masque est aussi obligatoire et pensez à vous laver les mains avant de caresser le chat ou le chien. Ces recommandations sont valables que vous ayez un chien, un chat, un furet ou un autre animal.

Si vous êtes en bonne santé, il serait également plus sécuritaire de pratiquer une bonne hygiène lors des interactions avec l’animal. Lorsque vous sortez votre chien pour une promenande, assurez-vous aussi qu’il ne soit pas trop en contact avec d’autres personnes ou animaux. La distanciation sociale est valable pour tout le monde et même pour votre chien. Après cette sortie, il faudra prendre le temps de nettoyer le dessous des pattes de l’animal avec un savon doux.

Ceci pourrait également vous intéresser – Identification du chien : tatouage ou puce électronique ?

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *