Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Pourquoi faut-il vacciner son chat ?

Pourquoi faut-il vacciner son chat ?

(Mis à jour le: 23 août 2019)

Le vaccin a pour objectif de renforcer la barrière immunitaire de celui qui le reçoit. Il en va de même pour le chat. Chez ce félin, il existe différents types de vaccins non-obligatoires, mais fortement recommandés pour certains. Pourquoi faut-il vacciner son chat et quel type de vaccin faut-il lui administrer ?

Pourquoi faut-il vacciner son chat ?

Vaccin chat

Comme l’homme, l’organisme du chat est vulnérable à certaines maladies pouvant lui être fatales. Pour qu’il n’en souffre pas et pour qu’il reste auprès de vous pendant plusieurs années, le faire vacciner est indispensable. Les vaccins sont garants de sa bonne santé, de son épanouissement et de sa longévité.

Vaccin pour chat : comment cela fonctionne-t-il ?

Les éléments qui composent un vaccin ne sont pas les mêmes d’un vaccin à l’autre, mais en règle générale, on y trouve des agents pathogènes (bactéries, virus ou autres organismes) engendrant généralement des maladies. Les effets de ces derniers ont toutefois été atténués, voire supprimés pour qu’ils ne rendent pas votre chat malade.

Au contraire, le but est ici de renforcer leur organisme et pour ce faire, ces agents pathogènes, une fois injectés dans son organisme, vont stimuler sa barrière immunitaire. Cette dernière va produire des protéines et des cellules pour lutter contre la « maladie » injectée. C’est ce qu’on appelle production d’anticorps. Ces anticorps vont ensuite protéger l’animal contre diverses maladies dont celles causées par les agents pathogènes qu’on lui a injectés.

Quand faire vacciner son chat ?

Le vaccin pour chat doit être administré au bon moment pour qu’il soit le plus efficace possible.

A sa naissance, le chaton est encore immunisé contre les maladies du fait de la présence, dans son sang, d’anticorps transmis par sa mère. Cette immunité commence toutefois à faiblir à partir de sa neuvième semaine et son organisme ne sera plus apte à développer un système immunitaire infaillible contre les virus.

Pour cette raison, la majorité des propriétaires font vacciner leur chat à partir de sa neuvième semaine. L’idéal serait d’attendre sa 12e semaine pour effectuer le premier vaccin, car à cet âge-là, un seul vaccin suffit pour renforcer son immunité. Cela ne signifie pas qu’il n’aura pas besoin d’autres vaccinations plus tard, mais jusqu’à ce qu’il grandisse, le vaccin à 12 semaines le protègera efficacement.

Découvrez comment bien choisir une assurance de chat senior ou très âgé ?

Le vaccin pour chat est-il un traitement ou une prévention ?

vaccin chat obligatoire

Tous les vaccins jouent un rôle préventif c’est-à-dire qu’ils doivent être administrés au moment où le chat est en bonne santé. Au moment où vous décidez de l’emmener chez le vétérinaire, il faut donc s’assurer qu’il ne porte pas de parasites, qu’il est en pleine forme et qu’il est bien nourri.

Le vaccin, quel qu’il soit, n’est pas administré en tant que traitement. D’ailleurs, si vous faites vacciner un chat malade ou affaibli, l’injection n’aura pas les effets protecteurs escomptés et le chat restera toujours malade.

La vaccination du chat est-il obligatoire ?

Non, aucun vaccin chat n’est obligatoire. Le propriétaire est le seul qui puisse décider de faire vacciner, ou non son félin.

Néanmoins, comme le chat est un animal qui aime traîner partout avec des copains ou d’autres animaux, la vaccination le protègera des maladies qu’il peut contracter là où il va.

Qu’en est-il des chats d’intérieur ?

Pour les chats d’extérieur c’est-à-dire ceux qui aiment traîner dans la rue, dans le jardin, dans la forêt, … les vaccins sont fortement recommandés.

Pour les chats d’intérieur ou chats d’appartements qui ne sortent quasiment pas des quatre murs de leur appartement, on peut se dire que les vaccins sont inutiles, mais vous avez tort. En effet, même si votre appartement est super propre et que vous veillez bien à ce que votre chat ne côtoie pas les chats des voisins, il n’est pas à l’abri de certaines maladies comme le coryza du chat ou encore le typhus félin. Dans ce cas-là, la vaccination contre ces maladies reste conseillée.

Contre quelles maladies doit-on vacciner son chat ?

tarif vaccin chat

Il existe de nombreux types de vaccins pour chat, mais vous n’êtes pas obligé de tous les faire faire. Pour décider quelles vaccinations sont réellement nécessaires, vous devez aller consulter le vétérinaire. Ce dernier est le mieux placé pour déterminer les vaccins adaptés à votre chat en fonction de sa race, de son âge, de son mode de vie, de ses antécédents, de son état de santé global, des épidémies qui sévissent au moment de la consultation, …

Dans le cas où vous souhaitez vraiment le meilleur pour votre animal de compagnie, voici les maladies les plus graves contre lesquelles vous devez le faire vacciner :

  • Le typhus :

Le typhus ou panleucopénie féline (FPV) ressemble un peu à la parvovirose ou gastro-entérite hémorragique chez le chien. Il se traduit par une perte d’appétit, de la fatigue, des vomissements et de la fièvre. Le virus causant cette maladie est très résistant d’où son caractère dangereux.

Le virus du typhus se transmet, le plus souvent, d’un animal à l’autre, mais la contamination peut aussi se faire à cause d’un objet contaminé. Quand votre chat est contaminé, les premiers symptômes apparaissent au bout de trois à neuf jours.

Le typhus touche surtout les chatons, mais les chats adultes peuvent également en souffrir. Pour les protéger de cette maladie, la vaccination contre le typhus doit être réalisée dès la 8e semaine du chaton. On lui fera faire, par la suite, un rappel annuel ou tous les trois ans en fonction du type de vaccin utilisé par le vétérinaire.

  • Le coryza du chat :

Egalement appelé rhninotrachéite féline (FHV), le coryza est déclenché par le calicivirus et l’herpesvirus. La maladie est surnommée le rhume du chat, mais attention, même si on parle de « rhume », il ne faut pas le sous-estimer.

Le coryza est effectivement une maladie grave, très contagieuse qui peut engendrer une pneumonie, la cécité du chat, voire son décès s’il n’est pas traité à temps.

Pour le protéger, la vaccination doit être faite dès l’âge de huit semaines puis avec un rappel tous les ans pour les chats d’extérieur. En ce qui concerne les chats d’intérieur, le rappel peut se faire tous les deux ou trois ans.

  • La chlamydiose féline :

La chlamydiose féline peut être transmise à l’homme d’où l’intérêt de faire vacciner votre chat contre cette maladie dès sa 8e semaine. Elle est également très contagieuse surtout chez les chatons donc le risque de contamination est très élevé à plus forte raison si vous avez plusieurs chats à la maison.

La chlamydiose est une infection qui s’attaque aux muqueuses de l’œil de l’animal ainsi qu’à ses poumons.

  • La rage :

Le vaccin contre la rage est obligatoire si vous comptez emmener votre chat en voyage à l’étranger. Si vous comptez rester sur le territoire français, il n’est pas obligatoire, mais est fortement recommandé, car cette maladie mortelle se transmet aussi chez l’homme.

Le virus de la rage est le rhabdovirus ou le lyssavirus. Elle touche surtout les chats d’extérieur, mais comme elle se propage assez rapidement et comme l’homme peut également être porteur, votre chat d’intérieur n’est pas à l’abri pour autant.

La vaccination antirabique doit être faite à l’âge de 12 semaines et un rappel doit ensuite être planifiée au bout de deux ou trois ans selon le type de vaccin administré.

  • La leucose féline :

La leucose féline ou leucémie féline (FeLV) peut engendrer de nombreuses complications, plus ou moins graves, chez les chats. On cite, par exemple, la leucémie, les cancers, les surinfections, …

C’est une maladie mortelle qui touche principalement les chats d’extérieur. La vaccination doit être faite dès sa 9e semaine de vie et le rappel peut être planifié au bout d’un an ou trois ans selon les cas.

Qui doit réaliser le vaccin pour chat ?

Les vaccins pour chat doivent exclusivement être réalisés par le vétérinaire, car ils ne s’administrent pas n’importe comment. Avant les injections, une consultation est aussi requise pour déterminer le type de vaccin à injecter. Le tarif du vaccin pour chat varie en fonction de la nature du vaccin, mais le vétérinaire vous communiquera l’information avant la piqûre.

Auteur de l’article : Sophie

4 commentaires sur “Pourquoi faut-il vacciner son chat ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *