Magazine et revues Vétérinaires > Alimentation > Tout savoir sur l’alimentation du chat

Tout savoir sur l’alimentation du chat

(Mis à jour le: 12 janvier 2021)

A voir certains maîtres, il n’est pas si compliqué de nourrir un chat. Pourtant, il faut faire attention à l’alimentation de cet animal pour que d’un côté, il ne soit pas exposé aux carences et que d’un autre, il ne soit pas exposé à l’obésité. Venez-vous d’accueillir un petit félin ? Voici tout ce que vous devez savoir sur son alimentation.

quel alimentation donner à son chat

Les besoins nutritionnels du chat

Pour assurer un équilibre nutritionnel, le maître se doit de varier les repas de son animal. D’ailleurs, vous allez remarquer que si vous donnez le même repas tous les jours à votre chat, il va se lasser. Pour le cas d’un chat adulte, l’apport énergétique quotidien doit être entre 60 et 70 kcal par kilo. Ceci dit que pour savoir l’apport énergétique quotidien de votre petit félin, vous devez le faire passer à la balance.

Vous devez le savoir : le chat est un animal carnivore, ce qui sous-entend qu’il a besoin de protéines. Il faut composer sa ration alimentaire de 30 à 40% de protéines. Notez toutefois que votre chat a aussi d’autres besoins qui ne tournent pas autour des protéines. Pour le bon fonctionnement de son organisme, notamment de son cœur, de ses yeux et de son appareil reproducteur, vous devez aussi combler ses besoins en acides aminés. Cet animal a aussi des besoins en glucides ou en sucres lents dont la quantité est estimée à près de 45% de la matière sèche.

Ses repas doivent également comporter des lipides qui ne doivent pas dépasser les 11% de sa ration. Parmi les nutriments dont le chat a besoin, on ne doit pas non plus oublier les vitamines, les hydrates de carbone ainsi que les sels minéraux, notamment le calcium, le zinc et le manganèse. De toute cette liste, on peut parfois passer à côté de l’eau qui est le premier besoin nutritionnel de cet animal. Il doit avoir en permanence de l’eau pour ne pas trop concentrer ses urines et éviter la formation de calculs.

Lire également – Un chat bien nourri est un chat épanoui

A quel moment lui donner son repas ?

Le vétérinaire ne vous exigera pas de donner le repas de votre chat à un moment précis, car il est de nature grignoteur. Ca tombe bien si vous êtes un maître qui veut gâter votre animal. Il est alors autorisé de laisser des croquettes en libre-service. Il pourra ainsi manger à sa volonté de jour comme de nuit. Vous devez tout de même faire attention aux portions pour ne pas l’exposer à l’obésité.

quelle alimentation adopter pour son chat

Si vous voulez réglementer l’alimentation de votre chat, vous pouvez lui donner à manger quatre fois par jour s’il fait moins de quatre mois. Réduisez cette quantité à trois repas si votre chat a entre quatre et six mois et à plus de six mois, vous pouvez limiter les repas à deux par jour. Pour une femelle en gestation, il faudra faire au moins trois repas par jour et quand elle allaite, augmentez cette quantité à quatre repas au moins.

Dossier – Animal de compagnie : comment trouver un bon vétérinaire ?

La ration alimentaire à donner

Vous savez maintenant le nombre de fois à laquelle vous pouvez nourrir votre chat, mais comme nous l’avons indiqué ci-dessus, vous devez faire attention à la quantité. La portion à donner ne sera pas la même pour tous les chats et ceci va dépendre de son âge, de son activité physique et de ses dépenses particulières.

Pour un chat adulte, vous pouvez donner entre 200 et 300 g de pâtée et entre 50 et 75 gr de croquettes par jour. Notez qu’un chat d’intérieur aura moins de besoins énergétiques qu’un chat d’extérieur, ce qui vous autorise à réduire sa ration. Pour un animal en croissance, en gestation ou en lactation, il faut augmenter ces portions. Si vous n’êtes pas sûr de ces rations, demandez l’avis d’un vétérinaire.

Il peut aussi vous sembler que la quantité de nourriture que vous donnez à votre animal soit insuffisante, car il mange trop vite. Dans ce cas, vous pouvez lui faire manger dans une gamelle anti-glouton. Cette dernière va obliger le chat à être plus habile pour récupérer les croquettes. Si vous constatez que votre animal est en surpoids, privilégiez le pipolino à la gamelle anti-glouton. Le pipolino est un cylindre avec plusieurs trous à l’intérieur duquel se retrouveront les croquettes. Pour avoir sa nourriture, le petit félin sera obligé de le faire rouler.

Ceci pourrait également vous intéresser – L’arrivée du chaton à la maison

Entre pâtée, croquettes ou repas fait maison, lequel choisir ?

Devant cette panoplie de nourriture pour chat, on comprend que vous pouvez vous perdre. Les croquettes séduisent différents maîtres, car ce sont des aliments « pratiques ». Comme elles sont passées par un processus de déshydratation, elles peuvent se conserver longtemps. Elles sont également intéressantes pour ce qui est de leur prix. Ces croquettes concentrent fortement les urines de l’animal, ce qui fait qu’il peut s’exposer à des calculs urinaires et des calculs rénaux. Si vous choisissez donc pour votre petit félin ce type d’aliments, vous devez redoubler d’attention pour ce qui est de son hydratation.

comment nourrir son chat

Vous pouvez également choisir de la nourriture humide qui est disponible en boîte, en barquette ou en sachet individuel pour votre boule de poils. Le petit souci avec ce type de nourriture est qu’une fois ouvert, il ne peut pas se conserver longtemps. Prenez également le temps de lire les composants de la nourriture que vous choisissez pour votre chat. L’idéal est qu’elle affiche une teneur élevée en viande et une portion faible en glucides.

Il est également possible de chouchouter son animal avec des repas « faits maison ». C’est d’ailleurs la meilleure alternative si votre animal est sensible ou présente des allergies. Sachez qu’en cuisant ces aliments, ils vont perdre une partie de leurs nutriments. De ce fait, il faudra ajouter des vitamines et des minéraux au repas après la cuisson pour combler les besoins du petit félin. Pour ces compléments alimentaires pour chat, votre vétérinaire peut vous recommander des produits naturels comme les farines d’os et les coquilles d’œuf. Si vous voulez également varier son alimentation, ne changez pas trop régulièrement ses habitudes : il risque d’avoir de troubles digestifs.

A découvrir aussi – Comment éduquer mon chaton ?

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *