Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Votre chien prend de l’âge, comment agir ?

Votre chien prend de l’âge, comment agir ?

(Mis à jour le: 28 septembre 2020)

Avez-vous adopté votre chien il y a dix ans ? Pour vous, ces dix années semblent être peu, mais pour votre chien, c’est beaucoup. La durée de vie moyenne d’un chien est d’une quinzaine d’années et ce, peu importe sa race. De ce fait, à partir d’une dizaine d’années, on peut déjà dire qu’il est vieux. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il semble être plus calme, plus fragile et plus faible. Quels sont les signes de vieillissement du chien ? Comment devez-vous agir pour qu’il puisse vivre encore quelques années en plus ?

La vieillesse selon les chiens

Tous les chiens ne vieillissent pas de la même manière : certains s’affaibliront rapidement. Vous remarquerez également que l’âge de la vieillesse est plus avancé chez certains que chez d’autres. L’arrivée du troisième âge chez ces animaux dépend de leur gabarit, de leur race, de leur mode de vie et de leur métabolisme. Plus le chien est petit en taille, plus sa qualification de senior sera tardive. Si on se réfère à leur durée de vie, celle pour un chien de grand gabarit est à 11 ans en moyenne et celle pour un canin de petite taille est à Un Saint-Bernard peut montrer ses signes de vieillesse dès ses sept ans tandis qu’un Cocker pourra tenir jusqu’à dix ans. Un Labrador lui peut déjà être vieux à partir de huit ans.

Il est à noter aussi que certains facteurs pourront accélérer le vieillissement d’un chien. Parmi ceux-ci, on peut citer la maltraitance. Les canins qui travaillent beaucoup, comme les chiens d’aveugle et les chiennes qui ont eu beaucoup de petits peuvent aussi vieillir plus tôt. Lorsque votre chien commence à passer le cap des six ans, il peut déjà montrer des signes de vieillesse auxquels il faudra être attentif. D’ailleurs, si vous réagissez correctement, il pourra rester avec vous jusqu’à ses 15 ans.

Lire aussi – Identification du chien : tatouage ou puce électronique ?

chien-age-comment-agir

Reconnaître les signes de vieillesse du chien

En général, lorsqu’un canin prend de l’âge, sa santé commence à se dégrader petit à petit. Pour le chien, on ne va pas vraiment parler de signes de vieillesse, car il n’y a pas de signes spécifiques, mais plutôt de signes d’affections. Ce seront ces derniers qui pourront vous mettre la puce à l’oreille.

Les signes physiques

La vieillesse est souvent associée à la perte de tonus et de vitalité chez les chiens. Un toutou âgé bougera moins et il se peut même qu’il ne court plus. Lors d’une activité, il s’essouffle plus rapidement et il a du mal à récupérer. Ce sont des signes qui montre que votre compagnon a pris l’âge et vous devez vous arranger à le ménager. Avec l’âge, le chien peut aussi avoir des difficultés au niveau des articulations. C’est ce qui explique aussi en partie le fait qu’il bouge moins et qu’il met plsu de temps à se lever, car il a mal. Chez les Bergers Allemands, comme chez de nombreux chiens, c’est l’arrière-train qui est le plus souvent affecté. Un chien senior semble être plus raide et en fin de vie, son arrière-train peut même être paralysé.

Cette vieillesse peut aussi se traduire par un manque d’appétit qui peut conduire à un amaigrissement et une perte en masse musculaire. Chez d’autres, ce sera le contraire avec une forte prise de poids. Dans les deux cas, il est fort probable que le canin ait des troubles intestinaux et/ou une insuffisance rénale. Parmi les signes qui peuvent vous alerter sur l’âge avancé de votre compagnon, on a aussi la surdité avancée. Il peut arriver que le chien ne réagisse plus à l’appel de son prénom ou à vos ordres. Certains canins peuvent également perdre une partie de leur vue et se cogner un peu partout. Un chien âge peut aussi avoir une apparence plus terne, autrement dit, il peut avoir des poils fins ou des poils manquants à certaines zones. Chez certaines races, on a même des verrues ou des tumeurs.

Dossier – Comment éduquer un chien ?

Les signes psychologiques

Avec les douleurs au niveau des articulations et la fatigue que peut ressentir votre chien, il peut se montrer moins enthousiaste, même si vous lui proposez un jeu qu’il aime d’habitude. Ce manque de réactivité peut aussi s’accompagner d’une désorientation dans les lieux qui lui sont familiers. Avec l’âge, un chien peut avoir des troubles de comportement qui peuvent aller jusqu’à la dépression, à la désobéissance et à des comportements destructeurs. Un chien âgé peut aussi avoir des aboiements et des gémissements intempestifs. Ceux-ci s’expliquent par sa sénilité, c’est-à-dire la dégénérescence liée à la dégradation progressive des tissus cérébraux.

A découvrir également – Pourquoi faire vacciner son chien ?

Comment agir ?

La vieillesse du chien n’est pas une maladie, même si elle conduit à l’affaiblissement de l’animal. De ce fait, vous devez vous arranger à rendre le troisième âge de votre compagnon le plus doux possible. Comme lui-même, il est déjà assez troublé, vous n’en devez pas rajouter une couche. Pensez donc à lui aménager un coin calme et confortable non loin de vous pour qu’il ne se sente pas rejeté. Vous devez également vous arranger à réduire les efforts physiques : ne lui obligez plus à vous accompagner pour de longues balades, si besoin est, portez-le pour monter les escaliers.

vieillesse-chien

Lorsqu’un chien passe le cap des six ans, il faudra penser à multiplier les rendez-vous chez le vétérinaire. Ceci lui permettra de recevoir le traitement adapté aux pathologies de la vieillesse. Ce professionnel pourra par exemple lui prescrire des médicaments pour soulager ses douleurs. Profitez-en aussi pour revoir avec le vétérinaire son alimentation, car un toutou senior a besoin de repas adaptés. Il est également possible de se tourner vers les médecines douces comme la phytothérapie et l’homéopathie pour lui offrir le bien-être.

Ceci pourrait également vous intéresser – Alimentation du chien : les grandes lignes à retenir

Réagir face à son comportement

La surdité est un des signes liés à l’âge du chien. S’il ne répond pas à votre appel, c’est parce qu’il n’entend plus très bien. Vous devez donc éviter de le punir pour cela et soyez patient. Vous devez donc adopter de nouveaux moyens d’appels comme un appel au sifflet ou à la clé, car seuls des bruits motivants peuvent accrocher son attention. Pour que ces troubles de comportement n’arrivent pas jusqu’à la dépression, vous devez le replacer au centre de la famille. Chaque membre de la famille devra participer pour qu’il n’ait pas tendance à s’isoler. Le fait qu’il devienne parfois malpropre ne devrait pas être une raison de le négliger. Organisez-lui aussi des jeux plus simples pour faire travailler son cerveau.

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *