Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Aujourd’hui, de plus en plus d’animaux domestiques sont identifiés

Aujourd’hui, de plus en plus d’animaux domestiques sont identifiés

(Mis à jour le: 4 mars 2019)
Aujourd’hui, de plus en plus d’animaux domestiques sont identifiés
4.4 (88%) 5 vote[s]

En 2018, le chiffre des animaux identifiés s’élèvent à 746 040 pour les chiens, 699 198 pour les chats et 2 969 pour les furets. Depuis 1999, l’identification des chiens a été obligatoire et cela s’est étendu aux chats vers 2012 qui sont nés à partir du mois de janvier et dès l’âge de plus de sept mois.  Cette loi concerne les animaux vivant dans le territoire de l’Union Européenne ainsi que ceux qui y sont importés et ceux qui voyagent dans les régions où sévissent l’épidémie de la rage.

Chaque année, la société I-CAD qui gère  le Fichier National d’Identification des Carnivores Domestiques (identification des carnivores domestiques) fait un recensement sur les animaux domestiques identifiés en France. Cela concerne entre autre les chiens, les chats et les furets.

On peut retrouver dans ce Fichier, l’identification par puce électronique et par tatouage, les régions qui présentent le plus grand nombre d’animaux identifiés, les races de chiens et chats les plus identifiées et les plus populaires des noms attribués.

Lire aussi :

animaux identifiés

On peut constater donc que le nombre total d’identifications effectuées en France connait un progrès de 3,07 % en 2018, traduit en chiffre de 1 448 232, soit 1 228 667 transpondeurs contre 224 487 tatouages et 4 922 les deux réunis. Cela concerne la population globale d’animaux de compagnie, mais pour les chats toutefois, cela s’élève à 7,61% par rapport aux résultats de l’année précédente.

L’usage des puces électroniques connait aussi une hausse de 4,87 % par rapport à 2017. La région où l’on enregistre le plus grand nombre d’identification de chats est Paris, le chiffre exact est de 41 076. Pour les chiens, c’est plutôt la région du Pas-de-Calais avec le nombre exact de 29 906. Et les régions où il n’y a que très peu d’animaux identifiés sont la Lozère pour les chats et à Belfort pour les chiens.

En 2018, on a recensé plus de 52 000 chats portés disparus et près de 45 000 chiens entrés en fourrières. Selon le Fichier National de l’I-CAD, on compte 699 198 chats sur une population de 7 114 417 dont 526 597 identifiés par puce, 174 265 par tatouages et 1 664 portant les deux. Pour les chiens, on en compte 699 093, sur une population nationale de 10 204 072, identifiés  par puce électronique, 50 205 par tatouage et 3 258 portant les deux, soit 746 040 chiens en tout. Pour les furets, on ne compte que 6 969 sur 65 487 dont 2 960 identifiés par puce et seulement neuf par tatouage.

Découvrez aussi:

La plupart des propriétaires de chiens remplit l’obligation de faire identifier leur animal domestique tandis que la plupart des propriétaires de chats ne connait même pas cette loi. On rappelle que l’identification par tatouage ou par puce doit être pratiquée par un professionnel, soit par un vétérinaire ou toutes autres personnes habilitées à le faire. Ceçi est une mesure de sécurité visant à protéger son animal en cas de perte ou de vol. En effet, c’est un moyen efficace de le retrouver ainsi que de suivre ses vaccinations.

En outre, il faut informer le Fichier National d’I-CAD s’il y a le moindre changement pouvant concerner son animal.

Auteur de l’article : Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *