Magazine et revues Vétérinaires > Alimentation > Alimentation du chien : les grandes lignes à retenir

Alimentation du chien : les grandes lignes à retenir

(Mis à jour le: 26 février 2020)

Pour rester en pleine forme et préserver sa santé, le chien a besoin d’une alimentation équilibrée. Dans ce contexte, vous devez respecter ses besoins nutritionnels et surtout, faire attention à la qualité des aliments que vous lui donnez. Voici ce qu’il faut savoir concernant l’alimentation de notre compagnon à quatre pattes.

Trois grands types d’alimentation

Quelle croquette choisir pour mon chien ?
Les différents types d’alimentation pour chien

Pour nourrir leur chien, les maîtres ont trois options différentes entre lesquelles choisir. Il y a :

  • L’alimentation industrielle : celle-ci se compose de croquette chien et des pâtées en barquettes ou en boîtes.
  • L’alimentation maison : celle-ci consiste à préparer les repas de son chien à la maison.
  • L’alimentation mixte : celle-ci associe les deux types d’alimentation.

Quelle que soit l’alimentation choisie, il est essentiel de veiller à ce que les besoins nutritionnels de l’animal soient respectés. Si vous choisissez l’alimentation mixte, vous pouvez par exemple lui donner des croquettes pour le premier repas de la journée et un repas fait-maison pour le second.

Les besoins nutritionnels de notre toutou

Besoins nutritionnels du chien
Tout savoir sur les besoins alimentaires et énergétiques du chien.

La première chose à retenir c’est que le chien doit avoir un ratio protéines-lipides-glucides équilibré. Ces éléments font la base de sa nutrition et de ses besoins.

Les protéines sont essentielles pour son développement musculaire, pour l’entretien de son pelage et pour apporter ses besoins en énergie. Il faut privilégier les protéines animales issues du poulet ou du bœuf.

Les lipides ou graisses contribuent aussi à lui donner un beau pelage et à rester dynamique. En prime, ils sont indispensables pour renforcer son système immunitaire, le chien n’étant pas à l’abri de diverses maladies.

Les glucides, quant à eux, permettent à son organisme de bien fonctionner. Ils améliorent également le transit donc pensez à lui donner des pâtes, du riz … de temps en temps.

A part ces trois basiques, le chien a aussi besoin de fibres issus des légumes. Ces dernières doivent occuper le tiers de leur ration quotidienne, voire un peu plus chez un chien obèse. Les fibres favorisent le transit intestinal, mais attention, veillez à bien choisir les légumes que vous allez lui donner, car certains lui sont néfastes. Parmi les légumes à privilégier et qui sont bons pour le chien, on peut citer les courgettes, les petits pois, les carottes, les haricots verts et les patates douces.

Un apport en minéraux et en vitamines est également à envisager. Ces derniers contribuent à sa croissance osseuse et au bon fonctionnement de ses reins. Privilégiez surtout le calcium et le phosphore. Vous pouvez notamment utiliser un correcteur minéral avec un rapport calcium/phosphore égal à 2. Le chlorure et le sodium lui sont aussi nécessaires pour maintenir une bonne santé cardiovasculaire.

La quantité des rations

Ration ménagère pour chien
Guide de l’alimentation du chien : conseils concernant les Rations alimentaires pour chien.

On notera que le chien ne mange que deux fois par jour, une fois le matin et une fois le soir. Pendant toute la journée, il faut lui donner autant d’eau que son organisme le requiert.

En ce qui concerne la quantité de chaque ration, il faut se baser sur le poids de l’animal ainsi que ses conditions de vie. L’âge joue également un rôle crucial et contrairement à ce que l’on pense, un chiot a plus de besoins nutritionnels qu’un chien adulte. Il faudra faire attention à bien distinguer entre repas pour chiot et repas pour chien adulte.

Pour en revenir à la ration, on estime qu’un chien dynamique et en bonne santé d’environ 10 kg et d’âge moyen doit consommer environ 730 kCal par jour. Pour ce même chien d’âge moyen, mais qui souffre de surpoids et de léthargie, une ration de 370 kCal par jour suffira.

Il faut veiller à ce que le chien ne tombe pas obèse, car comme chez l’homme, cela est souffre de nombreuses maladies et d’une espérance de vie réduite. Il faut donc penser à lui faire faire des exercices au quotidien, même si cela se limite à la promenade du jour. Évitez également de lui donner une ration supérieure à la normale ou de le goinfrer de friandises entre les repas.

Les aliments déconseillés

Dans le cas où vous optez pour l’alimentation maison, retenez bien qu’il faut éviter de donner les restes de votre repas à votre chien. L’alimentation que vous préparez pour vous peut ne pas répondre aux besoins de l’animal et peut même contenir des produits qui lui sont toxiques. Il faut donc préparer l’alimentation du chien séparément du vôtre.

On notera que les aliments suivants sont toxiques pour le chien. En première place, il y a le chocolat sous toutes ses formes et plus précisément le noir qui lui est fatal. Ensuite viennent les épinards, le soja, le maïs, la rhubarbe, les oignons, les haricots, l’ail et la betterave qui lui sont toxiques.

Une petite précision concernant l’œuf. On dit souvent qu’il est bénéfique pour le chien, mais attention, ses effets sur l’animal diffèrent selon la partie que vous lui donnez et selon qu’il soit cuit ou cru. Comprenez alors que l’œuf entier cru est toxique pour lui.

Vous pouvez toutefois lui donner du jaune d’œuf cru puisque cette partie ne lui cause aucun problème. Par contre, le blanc d’œuf cru est à proscrire puisqu’engendre des lésions cutanées assez graves et une chute importante de ses poils. Et lorsque l’œuf est bien cuit jusqu’au cœur, vous pouvez lui en donner en entier. Il faut même savoir que l’œuf bien cuit peut remplacer de temps à autre la viande ou le poisson puisque c’est aussi un bon apport en protéines.

Les croquettes : attention à leur qualité

Croquette chien
Tout savoir sur les croquettes pour chien.

Pour ceux qui veulent se limiter à l’alimentation industrielle, veillez à bien choisir des croquettes ou des pâtées de qualité. Sachez que plus de 80 % des maîtres optent aujourd’hui pour les croquettes et ce, pour de multiples raisons :

  • Elles sont une solution de facilité puisque ne nécessite pas de passer des heures devant le fourneau.
  • Elles contiennent tous les nutriments dont notre toutou a besoin pour sa croissance et son développement. Il vous suffit juste de choisir une boîte correspondant à son âge, à sa taille et même à sa race.
  • Elles les maintiennent en bonne santé, car les croquettes passent par un stade de cuisson durant leur préparation. Elles se composent donc de produits bien cuits et bien équilibrés.
  • Elles se conservent facilement puisqu’il s’agit d’aliments secs contrairement aux pâtées qui nécessitent des modes de conservation spécifiques.

Avant de vous ruer sur n’importe quelle boîte de croquettes, lisez attentivement l’étiquette pour vous assurer que les composants répondent aux besoins de votre boule de poils. Normalement, un paquet doit afficher la marque du produit et donc le nom du fabricant, la liste des ingrédients utilisés, le tableau des constituants analytiques, le type d’aliment et parfois l’allégation nutritionnelle. Si vous avez des doutes sur les paquets à acheter, informez-vous auprès de votre vétérinaire.

Retenez que certains vétérinaires vendent parfois des repas pour chien. Ceux-là sont évidemment équilibrés en fonction des besoins de l’animal.

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *