Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Chien malade : quand faut-il s’inquiéter ?

Chien malade : quand faut-il s’inquiéter ?

(Mis à jour le: 18 février 2021)

Il n’est pas toujours facile de savoir si votre chien est malade. Effectivement, il ne peut pas vous dire s’il ne se sent pas bien, s’il a mal quelque part… De ce fait, il est tout à fait normal que vous vous demandiez comment reconnaître si votre chien est malade et s’il est nécessaire de consulter un vétérinaire. Heureusement, à défaut de paroles, votre chien montrera à travers un changement de comportements ou de signes physiques anormaux une éventuelle souffrance ou une maladie à prendre en compte. Pour vous aider à mieux détecter ces dernières, ce dossier vous propose de découvrir les signes qui peuvent vous faire suspecter une maladie chez votre chien.

Être attentif aux symptômes inquiétants

Comme déjà évoqué plus haut, votre chien ne peut pas vous dire qu’il a mal quelque part, mais vous le fera savoir à travers des changements de comportements. Dans cette mesure, vous devez rester attentif aux éventuels changements d’attitude de votre animal de compagnie. C’est en fonction de ces symptômes que vous pourrez déterminer l’utilité de vous rapprocher d’une pharmacie vétérinaire ou de consulter en urgence un vétérinaire. Parmi les symptômes inquiétants auxquels vous devez rester vigilants, on peut citer :

  • Un changement d’attitude

Si votre chien est malade, il aura tendance à rester tapi dans un coin ou reste prostré. Il peut également se montrer anormalement calme ou, au contraire, particulièrement agité. Dans le cas où votre animal de compagnie habituellement gentil montre de l’agressivité si vous touchez un endroit sensible, cela peut également être le signe qu’il a mal quelque part. Un autre comportement qui peut aussi inquiéter est que votre chien habituellement propre se met à uriner dans la maison.

  • Un changement d’appétit ou de consommation d’eau

Si votre chien boude sa gamelle, cela peut être un signe qui peut indiquer qu’il ne se sent pas bien. D’ailleurs une absence d’appétit de plus de 24 heures n’est pas du tout normale chez le chien. Cela vaut également sur la consommation d’eau. Dans le cas où vous apercevez que votre animal de compagnie ne boit pas ou très rarement de l’eau dans la journée, vous devez en informer le vétérinaire. À l’inverse, s’il présente une soif excessive et un besoin d’uriner souvent, cela peuvent être les signes annonciateurs d’un diabète chez les chiens, d’une maladie hépatique ou rénale dans le cas où les mictions sont abondantes.

Rester vigilant en cas de signes anormaux

  • Des vomissements et/ou de la diarrhée

L’observation de signes cliniques est sans doute les indicateurs les plus inquiétants concernant la santé de votre chien et indique l’utilité d’aller consulter un vétérinaire. Si votre animal est sujet à des vomissements ou une diarrhée à plusieurs reprises dans la même journée, cela peut être le signe qu’il souffre d’une maladie gastro-intestinale ou de vers digestifs.

  • Présence de sang dans les vomissements ou dans les selles

Si vous détectez la présence de sang dans les vomissements, il peut s’agir du symptôme d’ulcères gastriques ou de la présence d’un corps étranger dans l’estomac, tel qu’un os pointu, d’un jouet ingéré, etc. L’observation de sang dans les selles de votre animal est également un symptôme suspect qui peut vous inciter à consulter un vétérinaire.

  • De la fatigue sans raison apparente

À moins d’être expliquée par une très longue promenade, une somnolence anormale peut être le signe de maladie cardiaque chez votre chien. Ainsi, si vous constater que votre animal de compagnie présente de la fatigue ou de l’abattement sans raison apparente, il nécessite une visite chez le vétérinaire.

  • Des problèmes cutanés ou la perte de poils

La perte de poils ou des démangeaisons cutanées chez votre chien sont des signes à ne pas prendre à la légère. Dans la plupart des cas, ces signes sont causés par des puces ou des acariens, mais plus rarement de la gale des oreilles. Ils peuvent également être dus à d’autres causes. À cet effet, des prélèvements sont parfois nécessaires pour définir l’origine exacte de ces symptômes.

  • Des difficultés à se déplacer ou à bouger

Si votre chien boite ou présente des difficultés à se lever, à se tenir sur ses pattes ou à se déplacer, cela peut indiquer qu’il souffre d’une pathologie, telle que l’arthrose (une pathologie typique chez les grands chiens, comme les bergers allemands, les labradors…), hernie discale, dysplasie de hanche, rupture des ligaments croisés du genou, etc.

En s’avoir plus : Le dépistage du cancer par les chiens

Comment réagir ?

Il est important de toujours consulter un vétérinaire si vous avez le moindre doute sur l’état de santé de votre chien afin qu’il l’examine. Ce professionnel réalisera éventuellement des examens complémentaires pour pouvoir établir un diagnostic et ainsi prescrire un traitement adapté à votre animal de compagnie.

Sachez qu’une prise en charge précoce permettra de soulager votre chien et dans la même mesure de limiter l’aggravation de la maladie. Afin de prévenir les maladies, pensez à bien vacciner votre chien, de le traiter contre les puces, de le vermifuger et de le nourrir correctement.

 

 

 

 

 

Auteur de l’article : clemence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *