Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Voyager avec son chien : ce qu’il faut savoir

Voyager avec son chien : ce qu’il faut savoir

(Mis à jour le: 25 septembre 2018)
Evaluer cet article

Devoir confier son chien à une tierce personne est toujours un crève-cœur lorsqu’on doit partir en voyage pendant quelques jours. Heureusement, il est désormais possible de l’emmener avec nous, mais pas n’importe comment. Pendant le déplacement et tout le séjour, il faut penser à son bien-être, à sa sécurité et aux réglementations en vigueur. Comment réussir un voyage avec son chien dans ce cas ?

Les documents nécessaires

Un chien ne peut sortir d’un pays si son propriétaire n’a pas les documents le concernant dont le passeport et le carnet de vaccination. L’animal doit obligatoirement être vacciné contre la rage et parfois contre les vers plats selon les pays de destination.

Lire également – Passeport pour chien : tout ce qu’il faut savoir pour voyager avec son chien

Il doit également pouvoir être identifié facilement grâce à une puce électronique mise en place par un vétérinaire. Le tatouage, même s’il est bien visible, n’est plus accepté dans certains pays et même lorsqu’il est accepté, le propriétaire du chien doit prouver qu’il a été réalisé avant le 3 juillet 2011.

Les documents peuvent varier selon les destinations, à plus forte raison si vous comptez sortir de la zone européenne. Le mieux serait donc de vous renseigner auprès de l’ambassade de votre pays à l’étranger pour avoir plus d’informations.

Lire aussi – Quelle est la meilleure assurance chien ?

Le moyen de transport

Pour voyager facilement avec son chien, mieux vaut faire le déplacement en voiture. C’est effectivement le moyen le plus simple, mais pas toujours envisageable. Si vous prévoyez de prendre le train, d’embarquer à bord d’un bateau ou de prendre l’avion, renseignez-vous préalablement auprès des compagnies pour connaître les démarches légales à respecter.

Un voyage en voiture :

voyager avec son chien

L’avantage avec la voiture c’est que votre chien sera entouré de ses maîtres et qu’il est en terrain connu. Pour que le voyage se déroule sans encombres, voici quelques conseils à adopter :

  • Séparer l’avant du véhicule par une grille ou un filet de protection : le chien ne doit pas pouvoir se déplacer librement dans tout l’habitacle et encore moins déconcentrer le conducteur. La grille ou le filet lui évitera d’aller à l’avant et le protège d’une éventuelle projection vers le pare-brise en cas de freinage brusque ou d’accident
  • Transporter l’animal dans le coffre en retirant la plage arrière : si toutes les places du véhicule sont déjà prises et que vous disposez d’un porte-bagages sur le toit, pourquoi ne pas transformer le coffre en niche de voyage pour votre chien ? Cela ne devra être envisagé que si la plage arrière peut être enlevée. Il est déconseillé d’enfermer son chien dans un coffre fermé. Pour que la niche soit confortable, installez-y une grosse bâche, une couverture en guise de couffin et quelques jouets. L’animal doit pouvoir se retourner, se lever, dormir et s’asseoir dans cet habitacle sans être à l’étroit
  • Attacher le chien à la ceinture de sécurité : dans le cas où il reste un siège pour le chien, pensez à l’attacher à la ceinture de sécurité pour qu’il ne se balade pas dans toute la voiture. Utilisez néanmoins une laisse plus ou moins courte pour qu’il puisse quand même s’allonger, se retourner, s’asseoir facilement
  • Placer le chien à un emplacement ombragé et aéré : vérifiez bien que là où il est, le soleil ne frappera pas trop fort

Lire également – Tique chez les chiens : comment s’en débarrasser correctement ?

Un voyage en avion :

voyager avec son chien en avion

Certaines compagnies acceptent des chiens à bord, mais sous une condition stricte : l’animal doit être placé en cage sans être attaché à une laisse, car cela peut l’étrangler en cas de turbulences.

Pour les petits chiens de moins de 10 kg, il est parfois possible d’emmener la cage dans l’avion, mais pour les grands chiens, ils doivent voyager en soute. La cage doit respecter des caractéristiques précises :

  • Etre assez grande pour que l’animal puisse s’allonger, se retourner et se tenir debout
  • Etre pourvue de trous d’aération sur les trois côtés au moins
  • Etre bien sécurisée pour que le chien ne s’échappe pas
  • Etre dépourvue de tout matériel pouvant blesser l’animal

Découvrez pourquoi mon chien pleure ?

Un voyage en train :

voyager en train avec un chien

Les chiens sont généralement acceptés à bord du train, mais sous les conditions suivantes :

  • Pour les chiens de moins de 6 kg : être transportés dans un sac, un panier ou une caisse de transport pour chien
  • Pour les chiens de plus de 6 kg : être muselé tout au long du voyage

Dans les deux cas, l’animal doit être attaché à une laisse et doit avoir un titre de transport qui lui est propre. Son ticket devra être acheté avec le vôtre. Sur sa cage ou fixé à son collier, il doit porter une étiquette mentionnant le nom du propriétaire avec ses coordonnées, le nom de l’animal et son numéro d’identification et l’adresse de destination.

En savoir plus sur l’assurance animaux, bien choisir son assurance

Un voyage en bateau :

voyage en bateau

Les compagnies de croisière n’acceptent généralement pas les chiens à bord même si c’est un animal d’accompagnement. Toutefois, si la traversée consiste à aller d’un point A vers un point B, son transport peut être possible sous diverses conditions :

  • L’animal doit appartenir aux catégories 2 et 1. Les chiens de 1ère catégorie sont refusés dans tous les transports en commun (bus, métro, train, avion, …)
  • Le chien doit avoir un passeport et un certificat sanitaire à jour. Des documents valides témoignant de ses traitements antiparasitaires sont également requis si le chien doit voyager dans le chenil ou l’espace canin du bateau
  • Les chiens voyageant en cabine doivent porter une muselière et être attachés à une laisse

Pour information supplémentaire : le bateau est sans nul doute le moyen de transport le moins aimé de nos toutous, car ils peuvent être sujets au mal de mer. De ce fait, avant de l’embarquer à bord, pensez à l’y habituer en amont et à le rassurer une fois à bord.

En savoir plus sur l’alimentation canine : bien choisir la taille des croquettes

La valise du chien

sac de voyage pour chien

Oui, votre chien aura besoin de sa propre valise avant de partir. Dans ses bagages, vous devez mettre :

  • Une trousse de soins contenant les médicaments qu’il doit prendre ou des éventuels anti-nauséeux, voire des calmants prescrits par le vétérinaire
  • Un gilet ou un tapis rafraîchissant dans le cas où vous vous rendez dans un pays chaud
  • Ses jouets préférés : votre chien doit pouvoir se sentir comme à la maison même lorsqu’il est à l’étranger. Dans le cas où il doit voyager dans une cage, pensez à mettre l’un de ses jouets dans sa cage pour qu’il ne se sente pas trop seul
  • Son collier et sa laisse : pensez à les mettre à un emplacement facilement accessible pour pouvoir promener le chien si vous vous arrêtez en chemin sur une aire de jeux
  • Sa gamelle et une quantité de nourriture suffisante durant tout le séjour à l’étranger surtout si votre animal affectionne une marque de croquettes en particulier. Durant le voyage, pensez également à lui donner régulièrement de l’eau pour qu’il ne se déshydrate pas

Auteur de l’article : Sophie

4 commentaires sur “Voyager avec son chien : ce qu’il faut savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *