Magazine et revues Vétérinaires > Conseils vétérinaires > Les bonnes astuces pour faire prendre ses comprimés à son chat

Les bonnes astuces pour faire prendre ses comprimés à son chat

(Mis à jour le: 18 août 2021)

Rusé comme un renard et bien plus agressif qu’un chien lorsqu’on l’oblige à faire quelque chose, le chat ne se laissera pas faire facilement lorsqu’il doit avaler des comprimés. Malheureusement, le vétérinaire ne sera pas toujours là pour les lui faire prendre donc à un moment ou un autre, il faudra que vous vous y colliez. La bonne nouvelle c’est qu’il existe diverses astuces pour se montrer plus malin encore que ce félin. Lesquelles ?

La méthode des pros : directement dans la gorge

La méthode des pros : directement dans la gorge

Si vous avez déjà vu le vétérinaire à l’œuvre, vous savez ce qu’il faut faire. Il s’agit effectivement de la technique la plus utilisée par les professionnels de la santé animale, car leurs patients sont rarement coopérants lorsqu’il s’agit de prendre leurs médicaments. Rassurez-vous, malgré l’aspect un peu brutal de la méthode, le chat n’en souffre pas si on s’y prend bien. Voici comme le réaliser :

  • Placez-vous derrière le chat puis renversez doucement sa tête en arrière.
  • Ecartez-lui doucement les mâchoires en utilisant le pouce et l’index à placer de chaque côté de la bouche, au niveau des commissures des lèvres.
  • Faites tomber le comprimé au fond de la gorge. Ce geste doit être fait rapidement et avec justesse.
  • Refermez-lui la bouche en maintenant bien sa tête renversée vers l’arrière.
  • Massez-lui doucement la gorge pour stimuler la déglutition.
  • Donnez-lui un peu d’eau lorsqu’il aura avalé le comprimé. Si vous avez des doutes, administrez-lui un peu d’eau, directement dans la bouche, à l’aide d’une seringue sans aiguille pour l’aider à déglutir.

Pour que l’opération se passe bien montrez-vous ferme, mais ne soyez pas brutal pour ne pas lui faire mal ou lui faire peur. Si l’essai a échoué, demandez au vétérinaire de vous le montrer la prochaine fois que vous irez le consulter.

Retrouvez des conseils pour choisir la race de chat à adopter

Utiliser un lance-pilule

Le lance-pilule est un instrument spécialement conçu pour faire avaler des pilules à son animal domestique. Pour l’utiliser, voici les étapes à suivre :

  • Fixez le médicament à l’extrémité du lance-pilule
  • Prenez l’animal et renversez-lui la tête vers l’arrière
  • Ouvrez-lui la bouche avec le pouce et l’index au niveau des commissures des lèvres
  • Introduisez le lance-pilule suffisamment loin dans sa gorge
  • Appuyez sur le piston de l’instrument pour projeter directement le comprimé dans sa gorge
  • Maintenez sa bouche fermée le temps qu’il avale sa pilule.

Cette technique est plus efficace que la précédente, mais il faut faire attention à ne pas le blesser au niveau de la gorge.

Comprimé broyé et dilué puis administration avec une seringue

Si la technique directe ne vous a pas réussi ou que ledit comprimé est trop gros pour être avalé par le petit chaton, vous pouvez le broyer puis le diluer avec un peu d’eau.  Prenez ensuite une seringue sans aiguille, aspirez le tout avec puis faites-le lui avaler doucement.

Pour ce faire, il faut faire comme précédemment à savoir :

  • Maintenir sa tête en arrière
  • Lui ouvrir la bouche avec le pouce et l’index
  • Insérer doucement l’embout de la seringue en le plaçant sur un côté de la bouche
  • Appuyer doucement sur la seringue pour administrer le médicament

Si l’embout de la seringue vous semble trop gros, vous pouvez le prolonger avec une pipette.

Il est déconseillé d’administrer le médicament directement dans la gorge de l’animal pour qu’il ne s’étouffe pas. En le déposant sur un côté de sa bouche, vous l’encouragez à déglutir naturellement le produit.

Si ces trois premières méthodes vous paraissent trop draconiennes, vous pouvez tenter, dans une première approche, les techniques suivantes.

Cacher le comprimé dans sa nourriture

Cacher le comprimé dans sa nourriture

C’est l’astuce la plus simple, mais l’efficacité n’est pas garantie. En effet, si vous vous contentez de mélanger le comprimé à ses croquettes, le chat va automatiquement faire le tri en mangeant et laisser le comprimé au fond de la gamelle.

A lire – Tout savoir sur l’alimentation du chat

Le mieux c’est de le cacher dans de la nourriture à texture mou et de laquelle il ne pourra pas l’extraire. Il y a par exemple la pâtée, la boulette de viande hachée, les sardines, les boulettes de poisson, le beurre mou … Pensez à prendre un morceau suffisant pour bien envelopper le comprimé. Il ne doit toutefois pas être trop grand, car le but est de faire en sorte que l’animal l’avale en une seule bouchée au lieu de prendre le temps de le grignoter petit à petit. Si tel est le cas, il va tomber sur le comprimé et le laisser là, une fois de plus.

On tient néanmoins à souligner que l’efficacité de la nourriture molle n’est pas non plus garantie. Pour cause, le chat à un sens de l’odorat très développé donc si la nourriture utilisée ne masque pas l’odeur, il va seulement la bouder. L’astuce est d’utiliser son aliment préféré.

Ecraser le comprimé et le mélanger à sa nourriture

C’est une astuce assez simple, mais peu efficace.

Pour ce faire, il vous suffit de réduire le comprimé en poudre puis de le mélanger à sa pâtée ou à son repas. Choisissez une nourriture à forte odeur et suffisamment appétissante pour que le félin n’arrive pas à détecter l’odeur du médicament. Si tel est le cas, il va bouder sa gamelle ou pire, vous allez le dégoûter à vie de cette nourriture qu’il affectionne pourtant.

Si le médicament en question est sous forme de gouttes, vous pouvez le mélanger à son bol d’eau. Le seul souci c’est que si le chat ne termine pas le contenu du bol, il n’aura pas pris la dose prescrite par le vétérinaire.

A lire – Le comportement alimentaire du chat

Lui donner le comprimé à la main

Oui, c’est possible surtout si votre chat a déjà l’habitude de manger dans votre main. N’allez toutefois pas croire qu’il va avaler le comprimé facilement en le lui présentant simplement dans la paume de votre main. Il faut un peu d’ingéniosité pour duper ce rusé animal.

A lire – Comment éduquer mon chat ?

Vous pouvez par exemple le cacher dans un bloc de fromage ou sous ses friandises. Un chat glouton se pliera facilement à cette technique, mais n’oubliez pas, il a un esprit parfaitement aiguisé et rien qu’à l’odeur du produit, il peut déjà en imaginer l’amertume.

Quelques conseils

Même si vous avez le plus doux des chats, il peut montrer ses griffes lorsqu’on l’oblige à faire quelque chose. Pour ne pas vous faire griffer, il est conseillé de faire appel à une autre personne pour lui tenir les pattes pendant que vous le forcez à avaler son comprimé. Si personne ne peut (veut) vous aider, vous pouvez :

  • L’enfermer dans un sac à dos et ne faire dépasser que la tête le temps qu’il prenne son traitement.
  • L’enrouler dans une serviette pour qu’il ne puisse pas se débattre. Il ne vous reste plus qu’à lui donner le médicament.

Découvrez la maladie des griffes du chat

Enfin, quelle que soit la technique que vous avez utilisée, n’oubliez pas de câliner votre boule de poils après la réussite de l’opération. Vous pouvez aussi le récompenser avec une petite friandise. Vous devez lui faire comprendre que malgré cette petite épreuve, vous tenez quand même à lui. C’est aussi un moyen pour lui faire oublier ce mauvais quart d’heure et pour l’habituer doucement à ce rituel surtout si le traitement s’étale sur plus d’un jour.

Auteur de l’article : paula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *