Magazine et revues Vétérinaires > Alimentation > Présentation du Furet : l’essentiel à connaitre avant de l’adopter

Présentation du Furet : l’essentiel à connaitre avant de l’adopter

(Mis à jour le: 4 février 2022)
4.6/5 - (5 votes)

Le furet est un mammifère du genre Mustela, famille des Mustélidés. Il se distingue par son agilité et son côté joueur. En effet, cet animal peut devenir un excellent animal de compagnie. D’ailleurs, il fait partie des nouveaux animaux de compagnie ou NAC. Malgré ses très belles caractéristiques, peu de ménages l’adoptent encore. Mais voyons ensemble ce que cache ce joli petit être.

Le mode de vie d’un furet

mode de vie du furet

Le furet a des exigences pour vivre sereinement. Il a besoin d’une cage avec une dimension minimum de 80x50x40cm. Par contre, il faut éviter de le placer en permanence dans une cage. Il a besoin de bouger. Donc, prévoyez de l’espace pour lui.

Idéalement, installez un étage supplémentaire et des tuyaux en PVC en dessus de sa cage. Ces dispositifs serviront d’une aire de jeu. Afin d’assurer son bien-être, vous devez équiper sa cage de certains accessoires. Pensez à l’installation d’un hamac. Suspendez ce dernier sur le plafond de la cage. Puis, étalez un chiffon ou une serviette sur le sol.

Une fois que le furet s’y habitue, il est capable de respecter la propreté. Déposez un bac à litière dans un coin de sa cage. L’animal domestique y fera ses besoins. Attention ! Toutes les litières ne sont pas adéquates. Privilégiez les litières de chanvre à la place des litières en copeaux de bois.

Les furets suivent un cycle jour/nuit. Si l’on venait à ne pas respecter ce cycle, cela pourrait provoquer une maladie surrénale. Cette maladie se manifeste par une importante chute de poils. Ces animaux n’ont besoin que de 8 à 11 heures de lumière par jour. Il ne faut pas dépasser cette limite.

En cas de nécessité, placez le furet dans l’obscurité. Ou bien, utilisez une couverture assez épaisse pour couvrir sa cage. En revanche, cette dernière méthode est moins recommandée. En effet, si la cage est recouverte, le passage d’air à l’intérieur de celle-ci sera réduit. Un autre point important : le furet aime la compagnie de ses congénères.

L’alimentation d’un furet

Une fois que le furet est bien installé, il faut penser à son alimentation. Le furet est strictement carnivore. Autrement dit, il a besoin de se nourrir d’aliments d’origine animale. Les protéines végétales ne conviennent pas.

L’animal dispose d’un métabolisme assez rapide. De ce fait, son organisme arrive à brûler, à une vitesse exponentielle, la nourriture qu’il consomme. Afin de répondre à ses besoins, il est nécessaire de toujours laisser de la nourriture dans sa cage. Le furet adore les petits repas.

Si l’on détaille les besoins nutritionnels d’un furet adulte, sa ration quotidienne devra contenir :

  •         Pas moins de 32 % de protéines,
  •         22 à 24 %  de matières grasses,
  •         1,5 % de fibres et,
  •         20 % d’hydrate de carbone

La majorité des nourritures de furet commercialisées comprend des croquettes et des boîtes de conserve. Parmi les deux, les croquettes sont les plus utilisées. On laisse en permanence des croquettes à la disposition du furet.

Sa nourriture doit cependant être variée car à un certain âge, il est amené à consommer différemment. Ainsi, si vous ne lui donnez qu’un seul type d’aliment, il ne voudra pas manger autre chose que ce que vous lui donnez quotidiennement. Il sera difficile de lui faire manger un autre type de nourriture quand la situation vous y oblige .

Les aliments sucrés sont à éviter. Ces sources de sucre peuvent provoquer différentes maladies chez le furet. En ce qui concerne l’eau, versez-en dans une écuelle en porcelaine. Il est également possible de vous servir d’un biberon. Il faut juste que le mammifère ne renverse pas l’eau.

La santé d’un furet

La santé d'un furet

Comme tout animal domestique, le furet a besoin que l’on s’occupe de lui. Par conséquent, afin d’assurer son bien-être et une bonne santé, quelques précautions sont à prendre.

Stérilisation

Les femelles non saillies peuvent rester en chaleur très longtemps. Or, cela engendrerait chez elles, une aplasie médullaire qui se manifeste par une anémie importante. Il est alors nécessaire de passer par la stérilisation si la femelle ne doit plus se reproduire.

De plus, la stérilisation permet de réduire l’odeur que ces petits animaux dégagent. C’est le même cas pour la femelle comme pour le mâle. Et pas que… En étant stérilisé, le mâle devient moins agressif et son marquage urinaire diminue.

Mais comment faire pour stériliser son furet ? Eh bien, il y a la stérilisation chirurgicale et la pose d’implants contraceptifs. La deuxième méthode est plus d’actualité. Dès l’âge de 4 mois, les implants sont insérés sous la peau des individus mâles et femelles. L’opération se fait sous anesthésie gazeuse rapide.

L’efficacité de ces implants contraceptifs dure jusqu’à 4 ans. Quelques signes permettent de reconnaître qu’ils ne sont plus efficaces. Chez la femelle, des signes de chaleur apparaissent. Chez les mâles,  son agressivité et son odeur augmentent. Mais comme ces appareils sont biocompatibles, il n’est pas nécessaire de l’enlever. Vous devez tout simplement en réimplanter. Découvrez aussi comment se fait la stérilisation du chien en cliquant ici.

Vaccination

Le furet peut être vacciné contre la maladie de Carré et la rage qui fait partie des zoonoses. La maladie de Carré est un danger pour les jeunes furets. La vaccination contre cette maladie doit se faire dès l’âge de 6 à 8 semaines. Pour la première année, il faut attendre 8 mois pour faire un rappel. Puis, les rappels doivent se faire tous les ans.

La vaccination contre la rage s’adresse plus particulièrement aux furets étrangers ou ceux qui vont voyager. La loi et les compagnies aériennes l’imposent.  Dès les 3 mois du furet, une primo-vaccination est faite. Par la suite, les rappels sont à faire tous les ans.

Soins d’un furet âgé

A partir de 4 à 5 ans, un furet est considéré comme âgé. A cause de sa vieillesse, ses pattes arrière s’affaiblissent. De ce fait, sa cage doit être adoptée  à ses capacités. Aussi, il est important qu’il accède facilement à sa nourriture.

Le dressage d’un furet

Dressage d'un furet

Le sevrage du furet se fait à ses deux mois. Les furets aiment mordre. Afin d’éviter qu’il ne cause des dégâts à la maison, apprenez-lui à se débarrasser de cette mauvaise habitude. Faites-lui comprendre qu’il ne faut pas mordre. Par exemple, lorsque votre furet tente de vous mordre, vous devez le saisir à partir de la peau de son cou. Puis, soulevez-le délicatement et dites-lui NON fermement.

A lire aussi :

Comment prendre soin de son chat et de son chien en hiver ?

 

Auteur de l’article : Redaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.